Création d'une école de soins infirmiers à Kribi

Ce projet vise à renforcer le système de santé dans la région sanitaire du Cameroun Océan à travers la construction et la mise en œuvre d'une école d’infirmiers pour 120 élèves dans la ville de Kribi.

Règles et durée du projet

L'intervention comprend les actions à trois niveaux:

  • Le premier niveau se concentre sur la construction d'infrastructures et d'équipements suffisants pour accueillir l'école d'infirmières. En même temps l'école aura une zone pour que les élèves qui habitent hors de la ville de Kribi aient un endroit pour vivre internes, et une maison pour les bénévoles de coopération. Cette composante va durer 8 mois (Janvier 2012-Août 2012).
  • Conception et préparation avec les autorités éducatives du plan de santé local : programme de formation et sélection des enseignants professionnels du collège d’infirmiers. Cette composante sera mise en œuvre en parallèle avec le composant (a).
  • Mise en service de la première année scolaire en Septembre 2012, et l'achèvement des traitements ultérieurs de 2ème et 3ème années.

Le projet durera trois ans et huit mois au total. Il est prévu de commencer ce projet en Janvier 2012 avec la construction de structures et de faire l’inauguration en Septembre 2012 et en même temps, l'ouverture de l'école et le début de la première année de l’école d’infirmiers, avec un total de 40 étudiants.

Le projet sera terminé en Septembre 2015, une fois la première classe d’ infirmières aura acquis son diplôme au bout de trois ans (le programme éducatif diplôme en soins infirmiers a été une période de trois années d'études).

Le personnel enseignant et administratif choisi pour travailler à l'école locale et des représentants d’Insolàfrica se chargeront de diriger la gestion au cours de cette période. Peu à peu, au cours du projet, un important travail de renforcement des capacités locales en matière de gestion sera mis au jour jusqu'à l'acceptation totale par les autorités locales pour l'administration et la gestion de l'école. En Septembre 2015 l'école sera censée de se financer par soi même.

Bénéficiaires

Sont définis comme bénéficiaires directs du projet: les 120 élèves après avoir réussi le BAC1, les gens qui travaillent déjà dans le domaine de la santé (sans diplôme) et les professionnels qui vont travailler à l'école d'infirmières de Kribi : les enseignants et les administratifs de gestion font un total de 16 travailleurs.

On considère bénéficiaires indirects du projet: les personnes malades qui viennent dans les centres hospitaliers et de santé, qui reçoivent des meilleurs soins sanitaires et humains, et les hôpitaux des Océans du district et le reste du pays, car ils auront un personnel professionnel et médical avec plus de connaissances.

Projet de surveillance

Le projet est basé sur un système de surveillance continue qui a ses protocoles d'analyse de l'état d'avancement dans la réalisation des résultats qui sont reflétées dans des rapports de suivi, en plus, avec beaucoup de temps pour anticiper les facteurs externes ou des problèmes au niveau des indicateurs de mise en œuvre ou de se réadapter à faire un exercice d’analyse des progrès réalisés pour faciliter la tâche de la gestion de projet autour de leur résultats.

Il convient de noter qu'il est prévu que le bureau de projet soit établi à l'école d’ infirmiers, de manière à faciliter la bonne mise en œuvre du projet et assurer une coordination directe avec la contrepartie et les employés de l'école et avec les organisations compétentes dans le domaine, et d'interagir au total identification avec la population d'accueil.

Domaine d'activité

Le projet d'action est situé dans le quartier de la ville de Kribi : Èbome, le plus grand département de la ville côtière de l'océan, dans la région du Sud du Cameroun, avec une population estimée à 83.243 personnes en 2010.

Homologue local

La relation entre l'organisme demandeur et la contrepartie locale a commencé en 2010 à la suite de plusieurs réunions avec le personnel du conseil professionnel de la ville de Kribi. Après plusieurs réunions entre les services de chef technique à la mairie de Kribi (M. Zacharie Dimi) et Sauve-MIA organisation orientée à des aspects de l'éducation de la santé, et plus particulièrement M.Ngali, professeur infirmier,nous avons commencé une coopération très fluide et enrichissante pour les deux parties qui permet l'identification du projet conjoint.

Situation initiale

Le ministère de l'Océan, situé à l'ouest de la région du Sud du Cameroun, qui a une population estimée à 300.000 habitants, n'a pas d'école d’infirmières ou tout autre projet pour la formation des agents de santé. L'absence de personnel de santé formé et préparé impacte fortement sur le soin des patients, et il est fréquent de voir des personnes qui assistent à des patients sans aucune connaissance.

Cette situation signifie que ceux qui choisissent de s'engager dans la santé commencent à apprendre tout en travaillant, sans formation préalable et d'assumer des responsabilités sans formation adéquate. Dans cette région, il n'existe pas de programme de formation spécifique en matière de santé, que nous connaissons "La maison de la femme", où les filles qui ne peuvent pas accéder à l'enseignement secondaire prennent des cours simples afin de pratiquer dans un centre de santé ou à l'hôpital (appelé estaillers) et d'atteindre ainsi le rôle de l'infirmière, qui reçoit un salaire très maigre (20.000 fr CPS = 30 € par mois).

Documents supplémentaires

Estatuts contrapart1 i Estatuts contrapart2